Aurore in Paris

Aurore in Paris parle de la Palanche d’Âulac sur son blog !

La palanche d’Aulac : une cuisine vietnamienne & végétalienne

LA PALANCHE D’AULAC : UNE CUISINE VIETNAMIENNE & VÉGÉTALIENNE

Alors que j’avais pu lire quelques articles sur la blogosphère, voir quelques photos sur Instagram, et que je l’avais noté dans mon carnet de restaurants à découvrir, je tombais dessus totalement par hasard un samedi midi. Nous avons donc décidé de nous arrêter à la Palanche d’Aulac pour déguster une cuisine d’inspiration vietnamienne complètement végétalienne. A la carte, peu de plats, celle-ci n’est pas très longue, mais vous devriez y trouver votre bonheur entre les entrées, les plats et les desserts typiques. N’hésitez pas à également à jeter un coup d’œil aux cocktails. 

Nous avons partagé une entrée : les Lumpias qui sont des rouleaux de galette de froment croustillants farcis aux poireaux, bambous et tofu fumé (6€). Une très bonne entrée en matière, d’autant plus agréable que les saveurs ne me sont pas spécialement habituelles.

En plat, j’ai choisi un plat que je ne connaissais pas : un H Tiếu Khô  (10,50€), composé de pâtes de riz garnies de légumes et de seitan laqué aux 5 parfums, accompagnées d’un bol de bouillon. Plat copieux et tout à fait convaincant, accompagné de son bouillon parfumé. Une réussite.

Monsieur s’est laissé tenté par un autre plat : Riz lúc lắc  (12,50€) : une viande végétale aux légumes de saison (poivrons et aubergine) accompagnée de riz et d’une soupe à la tomate. Pour l’avoir goûtée, la « viande végétale » qui est en fait composée de protéines de soja est délicieusement parfumée, pleine de goûts !

Et nous avons craqué pour un dessert : Bánh Khoai Mì  5€ qui est un gâteau fabuleux fait de manioc, lait de coco et haricot mungo cuit au four. Nous l’avons partagé, et même si l’on était déjà repus, nous avons trouvé qu’il n’y en avait pas assez … Parce que c’était simplement très très bon !

Une cuisine faite maison, authentique, parfumée, de jolies assiettes aux prix justes, c’est ce que la Palanche d’Aulac garantit à ses visiteurs.

L’intérêt de l’endroit réside également en l’engagement dans la cause animale de ses propriétaires. Nous avons pu parler avec, j’imagine, le jeune propriétaire du lieu, qui déborde d’énergie et propose une vision bienveillante de notre société par des actions globales sur l’écologie, et le respect de l’animal. Vous trouverez des dépliants de l’association L214, ici on ne surfe pas sur la vague du véganisme, on y croit avec une grande sincérité. 

Et la discussion relativement longue que nous avons eu avec lui m’a de nouveau faite réfléchir à ma propre consommation de sous produit animal, et aux freins qui me retiennent de passer à une  alimentation complètement sans, à savoir la peur de gêner quand on est invités, des cartes avec très peu de choix dans la plupart des restaurants, et devoir repenser beaucoup de recettes également, notamment les desserts. Mais la réflexion se poursuit, et j’ai suis déjà décidée à ne plus faire de concessions sur le poisson et les fruits de mer, que je ne mangerai plus.

Affaire à suivre donc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *